Google Panda et la création de contenu de qualité : 6 étapes à suivre

Partagez l'actu !!!

Tout le monde le sait, le contenu est devenu une véritable pièce maitresse dans toute stratégie de référencement. Google prend en compte la qualité du contenu dans son algorithme de classement des sites web. Il est donc essentiel de soigner celui-ci afin dans un premier temps qu’il réponde parfaitement aux besoins des internautes et en second lieu pour obtenir un bon classement dans les résultats de recherche.

La longueur du contenu compte t-elle ?

Beaucoup déclarent que la longueur d’un contenu compte pour sa prise en compte dans l’algorithme mais celui-ci peut être court et répondre parfaitement à la demande de l’internaute, il sera jugé utile et pertinent par Google. En revanche, un contenu assez long mais totalement inintéressant pour les lecteurs et donc les internautes sera contre productif au final. La longueur d’un contenu est donc toute relative vis à vis de sa propre capacité à répondre aux internautes.

Lorsque l’on produit un article, il est essentiel de se concentrer sur les besoins des internautes et de ce qu’ils pourraient rechercher comme information sur le web à propos d’un sujet donné en particulier. Les spécialistes du web marketing doivent donc se concentrer sur les besoins et les désirs cible des clients.

Google Panda et le marketing de contenu en 2020

Dix ans plus tard, ce qui était autrefois la tactique de référencement sous-utilisée consistant à produire un contenu de qualité pour l’utilisateur, est devenu notre principal objectif pour améliorer notre positionnement en ligne de manière organique.

Nous nous améliorons sans cesse d’année en année dans la production d’un contenu de qualité et par conséquent, nous voyons plus de récompenses que de pénalités dans nos résultats de classement. Aujourd’hui, l’accent est mis sur le client cible et pas seulement sur les moteurs de recherche. En fait, c’est en ayant cet état d’esprit que les B2C affirment que 64% des spécialistes du marketing de contenu B2B sont “beaucoup plus” ou “un peu plus” efficaces dans leur effort de marketing de contenu par rapport à l’augmentation de 30% que nous avons constatée l’année précédente.

En général, nous attribuons le marketing de contenu aux blogs, à la vidéo et à l’infographie. Cependant, les producteurs de contenu, en particulier ceux des grandes marques, trouvent de nouvelles façons d’être créatifs avec leur contenu afin d’obtenir davantage d’engagement. C’est ce qui, en plus d’être plus ciblé par des groupes de niche, rend notre contenu plus efficace.

Si vous n’êtes pas encore en mesure de produire un contenu de qualité par le biais de canaux journalistiques ou créatifs appropriés, en gardant Google Panda à l’esprit, votre présence en ligne commencera à diminuer progressivement. Pire encore, si vous envisagez de confier votre référencement à une société offshore dans l’espoir d’économiser de l’argent, vous vous retrouverez bientôt sans classement.

Nombre de ces sociétés offshore sont encore coincées dans le passé et en matière de contenu, elles manquent d’expertise interne. Tout comme pour un centre d’appel, leur principal objectif est toujours de gagner de l’argent avec des forfaits clients bon marché. Beaucoup de ces entreprises produisent encore des articles comme pour des sociétés qui n’ont aucune expérience préalable en matière de référencement ou de marketing numérique.

Quiconque continue à produire en interne des contenus de mauvaise qualité, illisibles, avec de lourds back-links est aussi le genre de personne qui pourrait littéralement se tirer une balle dans le pied.

Google Panda mignon mais pas que….

Mais qu’est-ce qu’un contenu de qualité ? Comment produisons-nous ou testons-nous le contenu pour voir s’il est suffisamment bon pour nous aider à nous améliorer et à nous développer ?

Le changement de pratique dans la façon dont nous utilisons le contenu de notre site web est uniquement dû à la mise à jour de Google Panda qui a été publiée en février 2011. Initialement conçue comme un filtre permettant de réorganiser les résultats de recherche, elle avait pour but d’améliorer la qualité du contenu que les moteurs de recherche présentaient à leurs utilisateurs.

Nommé d’après l’ingénieur de Google Navneet Panda, l’objectif de l’algorithme découle du plus simple des concepts. Un système basé sur des points qui signifiait qu’un contenu très pertinent et de bonne qualité obtenait un score plus élevé et donc un meilleur classement dans les résultats de recherche.

Dix ans plus tard, la mise à jour de Panda ne se contente plus de réorganiser les résultats de recherche comme c’était le cas auparavant. Au lieu de cela, elle a évolué vers un algorithme fondamental et, en 2016, elle est essentiellement devenue une partie de l’algorithme de classement de base de Google aux côtés de centaines d’autres signaux de classement.

Malheureusement, ces signaux sont toujours maintenus à proximité de l’algorithme de Google et par conséquent, pour de nombreux spécialistes du marketing numérique, il s’agit plutôt d’une intuition ou d’une supposition éclairée lorsqu’il s’agit de déterminer si un contenu est adapté à un usage particulier. Cependant, il est juste de dire qu’actuellement, le terme populaire et préfixe “unique“, agit comme un principe directeur majeur lorsque l’on considère comment nous pouvons au moins commencer à générer du contenu de qualité.

Les 6 étapes de l’audit de votre contenu

Notre agence de référencement vous propose les 6 étapes ci-dessous qui sont des étapes directrices pour vous aider dans votre effort de marketing de contenu. Que vous produisiez des articles pour votre blog ou que vous publiiez des produits que de nombreux autres e-commerçants vendent, gardez ces 6 étapes à l’esprit. Pour ceux qui ont déjà du contenu, commencez par les utiliser pour effectuer un audit de la qualité et de la finalité de votre contenu.

Étape 1. Obtenir une liste complète des pages de votre site web (Crawl)

Pour évaluer l’ampleur de vos problèmes d’un éventuel contenu médiocre, trop court ou dupliqué, vous devrez extraire toutes les pages de votre site web, soit manuellement, soit en utilisant l’un des nombreux logiciels de référencement disponibles sur le web. La manière dont vous traitez votre contenu dépend largement de la taille de votre site web, de votre secteur d’activité et du poids que votre site web représente en tant que générateur de revenus.

Les petits sites web peuvent finir par traiter des contenus de mauvaise qualité en les modifiant ou en ajoutant de la valeur à ce qui existe déjà, car ils ne peuvent pas justifier leur autorité. Alors que les sites web plus importants peuvent simplement éliminer et supprimer le contenu ou supprimer entièrement la page ou la section sans aucune répercussion.

Etape 2 : vérifier la présence d’un contenu trop court

Plus le contenu d’une page est pertinent, plus les utilisateurs reviennent sur votre site et plus Google vous place en haut de son index. Il n’y a pas assez de contenu unique ou de contenu global et vous avez ce que l’on appelle un “contenu trop léger“. La règle empirique est d’au moins 250 mots par page de produit ou 500 mots si vous écrivez un article. Bien qu’il s’agisse là encore d’une estimation éclairée de la part des moteurs de recherche, elle dépend entièrement de votre niveau de concurrence et de votre secteur d’activité.

Etape 3 : vérifier le contenu dupliqué

Le copier-coller d’un article ou d’une description de produit d’un autre site, bien que très facile, n’aide aucun site web à long terme. Ce faisant, on supprime l’élément “unique” qui nous tient à cœur dans le concept de production de contenu de qualité. Le contenu dupliqué est considéré comme un contenu automatisé de faible qualité. Par conséquent, ne le faites pas !!!

Etape 4 : Vérifier le contenu agrégé

Cela va de pair avec le caractère “unique” de notre contenu. Votre contenu répète-t-il ce qui est déjà dit ailleurs sur le web ? Si vous trouvez que le contenu de quelqu’un d’autre a de la valeur et que vous souhaitez le réutiliser, vous devrez ajouter votre propre “Je ne sais quoi”. Par exemple, vous pouvez prendre un article et le transformer en infographie ou parler d’un sujet dans vos propres mots ou l’améliorer en donnant votre propre opinion sur le sujet.

Étape 5. Vérifiez l’utilisation correcte des mots clés

Avec cette étape, gardez à l’esprit que moins est plus. Nous ne voulons plus que la copie de notre page ait une forte densité de mots-clés hyper-liés afin de produire quelque chose qui nous aidera à bien nous classer. Écrivez pour le lecteur et non pour les moteurs de recherche. L’utilisation des mots-clés doit être naturelle et si cela signifie que vous ne pouvez mentionner votre mot-clé ciblé que 3 fois sur 1000 mots, alors qu’il en soit ainsi. Le référencement naturel est un processus lent et ne peut être accéléré sans prendre le risque de subir une sanction algorithmique de Google.

Étape 6. Vérifiez les mesures de l’engagement des utilisateurs

L’une des plus grandes difficultés en matière de contenu et de mesure des utilisateurs sur un site est le taux de rebond. Un utilisateur peut venir sur un site web et passer cinq ou six minutes à lire un article informatif et engageant ; il ne clique qu’une fois terminé. Malheureusement, ce type de comportement peut afficher un taux de rebond de 100 % si aucune autre interaction n’est effectuée sur votre site web.

Comme tout spécialiste du marketing numérique le sait, l’accent est mis sur l’amélioration des mesures de l’utilisateur en identifiant l’intention de l’utilisateur et en lui présentant ensuite les moyens appropriés et pertinents de continuer à naviguer sur votre site web. Connu sous le nom de modélisation de l’expérience utilisateur et d’optimisation du taux de conversion, vous devez examiner les pages qui ont un taux de rebond élevé et identifier les moyens de les réduire. Deux suggestions communes sont régulièrement faites : soit améliorer le contenu, soit ajouter des actions d’appel de premier plan.

Nous espérons que tout ce qui précède vous aidera à élaborer votre stratégie de marketing de contenu pour 2020. Si vous avez pris plaisir à lire cet article et que vous souhaitez discuter d’une stratégie de marketing de contenu pour votre site web ou votre entreprise, contactez-nous dès aujourd’hui !

Partagez l'actu !!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *