Partagez !!!

Etre vu sur le web et en particulier sur Google ne suffit plus. En effet, désormais la concurrence est bien plus rude qu’avant avec autant de sites web qui se créent tous les jours. Même si la visibilité reste indispensable, celle-ci ne garanti pas du tout la transformation. Et celle-ci passe indéniablement par un travail accentué sur le contenu du site internet mais également sa propre ergonomie.

Beaucoup de sites d’entreprises ne rassurent pas

De par mon expérience dans le secteur du web et en tant que référenceur à mon compte et évoluant au cœur de ma petite agence de référencement, j’ai pu visiter énormément de sites internet lorsque notamment je réalise des études concurrentielles. Mes audits et mes études me permettent ainsi de découvrir les lacunes présentes sur la plupart des sites d’entreprises. Beaucoup d’entrepreneurs qui démarrent se plaignent notamment du peu de retour sur investissement vis à vis des campagnes de publicité qu’ils mettent en place.

Beaucoup décident donc de démarrer par exemple une campagne Adwords sans avoir la notion des prix des coûts par clic. Dans certains domaines, le prix d’un clic peut avoisiner les 30€ à 40€ !!!! Enorme quand l’on pense qu’il faut un certain nombre de clics pour obtenir un contact sans avoir la garantie de signer un contrat derrière.

De ce constat, ces petits entrepreneurs avec un faible budget abandonnent rapidement en pensant que ces campagnes ne sont pas à leur portée. Une erreur, souvent en analysant le site et en consultant les données analytics fournies par Google, je constate que le site de l’entreprise à un problème de taille : La confiance

Etre crédible sur le web ou être condamné à ne rien vendre

En effet, les sites web sont nombreux et les internautes sont devenus de plus en plus méfiants. Ceux-ci ont également changé leurs habitudes de consommation et ils passent énormément de temps à comparer les prix. Ils sont réceptifs à plusieurs critères et des éléments vus lors d’une visite sur un site web en particulier. Prenons par exemple le cas du certificat HTTPS d’un site web. Google a énormément communiqué sur ce critère et surtout qu’il devenait dangereux de consulter un site web non sécurisé. Une communication qui effectivement fonctionne auprès des internautes, ceux-ci évitent donc les sites qui ne sont pas munis du fameux cadenas vert.

La confiance joue donc un rôle essentiel dans cet acte de passer à l’achat ou de remplir un formulaire de contact. Les faits d’escroqueries sont également nombreux sur internet et cela n’arrange pas les affaires des e-commerçants et des entreprises en général. Il faut donc miser à fond sur cette confiance que vous devrez gagner auprès de votre auditoire sur le long terme.

Quels éléments peuvent faire peur à l’internaute ?

Certains éléments manquants peuvent en effet faire peur aux internautes. Notez par exemple l’absence de mentions légales ou encore d’un numéro de téléphone qui permet à vos visiteurs de vous passer un coup de fil pour s’assurer qu’il y a bien quelqu’un de physique derrière le site web en question. Par ailleurs, les mentions légales ainsi que les conditions générales restent des éléments obligatoires.

Beaucoup de sites web n’affichent pas forcément ces informations sur leurs sites. Les internautes préfèrent souvent ne pas donner suite et n’auront ainsi pas confiance envers l’entreprise qui propose ses services. C’est souvent un oubli de la part de l’entreprise ou du webmaster qui à donc réalisé le site web à la hâte afin de rapidement le mettre en ligne.

Google analytics fourni de manière gratuite par Google permet de visualiser les interactions entre votre site et les visiteurs. Vous pourrez par exemple connaître le taux de rebond exercé sur les smartphones mais également connaître le temps moyen de visite des internautes. Découvrez pourquoi certaines pages obtiennent un taux de rebond très élevé et par quelle page les internautes quittent votre site.

Le design d’un site internet

Le design d’un site web rentre également dans ces fameux critères de confiance. Un site à l’aspect très ringard ou les informations sont toutes mélangées sur la même page n’obtiendra pas une confiance très élevée auprès des internautes. L’aspect visuel peut rassurer les visiteurs ou au contraire les faire fuir. Certaines couleurs semblent apaiser les internautes et d’autres couleurs au contraire les feront partir.

L’ergonomie d’un site web

Vous venez d’arriver sur un site internet car vous recherchiez une information précise mais une fois sur la page, vous ne comprenez pas ou il faut cliquer pour par exemple télécharger un document ou voir une vidéo…. Une certaine exaspération peut alors survenir auprès du visiteur. Celui-ci aura tendance à zapper votre site s’il ne trouve pas immédiatement ce qu’il recherchait au départ. L’ergonomie d’un site doit être bien pensée et surtout travaillée en fonction du parcours initial de l’internaute. Mais comment peut-on voir comment l’internaute navigue sur telle ou telle page ? La solution réside certainement dans un outil qui a suscité notre curiosité.

Smartlook : outil pour comprendre l’internaute

Smartlook propose justement aux propriétaires de sites web d’obtenir des analyses poussées sur les visites effectuées sur votre site internet. Vous pourrez par exemple découvrir les évènements listés lors de votre tableau de bord mais également découvrir ce que font les internautes une fois sur votre site internet. Vous pourrez donc mieux comprendre comment les internautes interagissent avec votre site web mais également apporter des rectifications sur votre site si vous constatez des évènements en particulier.

Cet outil est donc très utile pour comprendre pourquoi les internautes partent aussi rapidement de certaines pages de votre site. Vous pourrez obtenir une visualisation d’une page en particulier avec des zones mises en évidences et comprendre comment les internautes voient une page en particulier.

La « Heat map » est particulièrement pratique pour voir jusqu’à ou les internautes peuvent scroller mais également combien de fois ils peuvent cliquer sur une page web en question. L’on pourra donc grâce à l’outil proposé par Smartlook découvrir comment les utilisateurs déplacent leurs souris ou encore voir leur frustration. La « Heat Map » est particulièrement utile pour modifier par la suite une page en fonction de ces éléments. L’outil analyse les données également sur un smartphone ou encore une tablette tactile.